La fondation « Une chance, un cœur » a pour objectif d’offrir une prise en charge chirurgicale et médicale à de jeunes patients en provenance de pays défavorisés, souffrant de cardiopathies ou de maladie qui mettent en danger leur pronostic vital et qui ne peuvent pas être traités ou pris en charge dans leur pays d’origine.

Modeste

Modeste, notre premier patient

C’est une infirmière, membre de notre conseil, N.Smali qui a vu Modeste malade au Burkina. L’histoire de ce jeune adolescent était simple. S’îl n’était pas opéré rapidement, avec la maladie dont il souffrait, il ne vivrait plus très longtemps. Finalement il est venu chez nous, en Suisse. Il a été opéré à la clinique Cecil. Son histoire a ému plusieurs personnes travaillant à la clinique. Après discussion, et avec un nombre croissant de demandes de prise en charge, la décision a été prise de créer la Fondation fin 2012. Actuellement Modeste va bien et vit normalement dans son pays. Il garde à jamais le souvenir d’avoir donné le coup d’envoi d’un match Lausanne-Sport – Sion portant un maillot à son nom.

Lire son histoire

Nos partenaires

La Clinique Cecil de Lausanne

La Clinique Cecil et sa direction soutient activement notre action et nous permet d’y opérer les patients. De plus tous les médecins travaillent bénévolement pour prendre en charge ces jeunes patients. Sans cette collaboration notre action ne serait pas possible.

L’école Chantemerle de Blonay

Notre Fondation a beaucoup de chance de bénéficier de l’aide de l’Ecole de Chantemerle à Blonay qui a accueilli à de multiples reprises des jeunes patients. Non seulement ils les logent mais ils les intègrent dans une classe. Nous tenons à remercier sincèrement la famille Wegmüller pour son soutien et son humanisme.